18 mars 2006

rainin' night.

422281_32039249il pleut ...
Le ciel est presque dégagé. 23:00 a l'horloge du monde...
Et presque minuit dans le jardin du bien et du mal.

J'aurai allumé une cigarette si la pluie ne c'était pas mise a tomber.
Les cheveux qui retombent sous le poid de l'eau.
Mon visage ce voit en parti masqué pour ceux ci.
C'est allé tellement loin, ce malaise.
Qui de la fierté ou de la honte aura pris le pas sur moi.

Fils indigne, garçon déclassé, amour blessé.

Plus qu'une heure avant la fin de la journée.
Et j'évite de penser qu'au petit matin je devrai mourir devant la vue du soleil.
Un gout amer dans la bouche d'avoir un jour foulé une terre comme celle ci.
Les maisons défilent, les rues aussi.
Je prend mon temps pour rentrer chez moi.
J'ai presque oublié le chemin de chez toi.
Je fais des progrés, je ne laisse plus mes sentiments prendre le dessus.
Je deviens mécanique, incalculable en même temps.
Le temps se perd.

Des habits trempés que j'ote de mon corps.
Aux yeux sans vie qui se pose sur un poste de télé.
A qui voudrait me voir mort, c'est l'instant.
Je commate la devant ma télé a me demander ce que j'aurai bien fait.

D
es details me reviennent.
Détails d'une vie éphémère, celle que ma mère avait espéré pour moi.
Miss my words.

Never know best ...
feng-

Posté par Romeo must die à 23:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur rainin' night.

Nouveau commentaire