26 mars 2006

Exiled time.

240630_7753Je rêve d'un jour ou le temps ne compterait plus.
Un jour sans aucun paysage.
Juste essayer de rêver un peu ...
J'ai rêvé d'une exile, d'une tour et d'un ciel bleu.
Un paysage familié au milieu d'un ciel dégagé.

D'un violon qui prenait le pas sur mes oreilles,
D'une maison qui etait la mienne et ou je me sentais bien.
J'ai rêvé d'un rêve immortel. D'une seconde vie.
D'un monde décalé qui n'est pas le notre.
J'ai rêvé d'être quelqu'un d'autre ...

Une solitude qui n'a rien de pesante.
De l'eau qui coule le long du chemin.
Je n'épprouvais pas de fatigue dans ce rêve.
J'étais simplement ... heureux.

Ressentir encore une fois la même chaleur.
Cette main qui était venue se poser sur mon épaule.
Délicate, féminine et pleine de souvenirs.
Dans ma tête, les violons ne ce sont jamais arrêté.
Je me suis assoupis dans des bras familiers.

J'étais amoureux ...
L'inconvéniant de ce genre de rêve,
C'est qu'au réveil, le vide est grand.
J'aimerai pouvoir m'exiler dans ce monde,
Quelques heures par jour.
Prendre le temps de vivre a ma façon ...
Et rejeter toutes les promesses.

J'aimerai plonger dans un commat sans fin
Qui me rapprocherai un peu plus de mon monde ...

Posté par Romeo must die à 11:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Exiled time.

Nouveau commentaire