31 mars 2006

one day behind the line.

446712_24459511Quelques mots avec un peu d'alcool dans le sang et un peu de chichon dans le crane ...
Fin de semaine et de trimestre ...
C'est les vacances, synonyme d'ennui, replonger dans tout ce qui me hante.
A chaque fois que je reviens ici, c'est pareil.
Des regards, des mots, des souvenirs ...

Je suis fatigué, pour pas dire a bout.
Mes mains tremblent comme jamais et ma vie n'aura jamais été aussi raide.
Une pente qui continue de me faire descendre, jusqu'a quand?
L'apnée n'a jamais été mon truc.
Discussion au sommet avec Mary. J'ai essayé de voir ... en vain.

Bon anniversaire Anso ...
Bon anniversaire Antho ...

Toute cette semaine j'ai eu le droit au role du gars méchant.
Le vilain, le gars qui deal, le gars qui se mutile et se planque dans son mutisme...
Juste ...
Fichez moi la paix? si c'est pas clair ben désolé pour vous.
Pour ce qui est du reste ...

Les vacances s'annoncent mortes.
J'ai rien à faire, personne à voir, plus rien à penser.
Oué je sais, je fais rien pour changer ça, blablabla ...
go away.

J'ai plus rien a offrir, tout a déja été pillé.
Constatation et avertissement.
Ceci est mon dernier article.

J'ai plus rien a écrire non plus, j'ai plus ...
Jvais attendre, tfaçon j'ai pas les couilles de me flinguer.
J'ai jamais eu les tripes pour quoi que ce soit de toute façon.
Tu es un raté mon fils et ton père est indigné.

Aux désirs de la reine, le fou sort du jeu.
Fin de la partie.

Posté par Romeo must die à 11:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur one day behind the line.

Nouveau commentaire